Vétérinaires solidaires – Solivet

Avec la conviction que l’animal puisse être un vecteur de la réinsertion sociale chez les personnes sans abri, l’association SoliVet a été fondée en 2019 dans le but d’accompagner les structures d’accueil, d’hébergement et de logement dans la prise en charge des propriétaires d’animaux en situation de précarité. En effet, on constate que jusqu’à un tiers des 300 000 personnes SDF en France ainsi qu’une grande partie des personnes fragilisées en logement social vivent avec un animal. Ces animaux, chiens ou chats le plus souvent, sont des compagnons de galère importants lors de la vie à la rue. Ils apportent du réconfort, de la protection, de l’affection et permettent également de créer du lien social, un des besoins essentiels de l’Homme dont la vie à la rue les prive.

« C’est fusionnel : leur animal c’est leur compagnon de route, c’est leur confident, c’est leur inséparable. C’est un lien très fort. Ils donnent à manger à leurs chiens avant de manger eux, ils soignent leurs chiens avant de se soigner eux »

 – Céline, travailleuse sociale

Malheureusement très peu d’entre eux ont accès aux soins vétérinaires. Il est également rare que des hébergements sociaux accueillent les usagers avec leurs chiens. Ce compagnon pourtant essentiel à la rue devient donc un véritable frein dans la réinsertion sociale de son propriétaire.

« L’assistante sociale que j’ai rencontré le mois dernier m’a dit que pour bénéficier d’une chambre en CHRS, ou même d’une chambre d’hôtel pour la nuit, il fallait d’abord que je trouve une solution pour Frizer. Putain ! C’est n’importe quoi. Qu’est-ce qu’elle croit, j’lui ai dit ! Vous avez un chien, vous, j’lui ai fait ? La conne, tu sais ce qu’elle a répondu ? Eh ben, elle m’a répondu que oui ! Tu peux croire ça ? […] Je lui ai dit : vous, vous sépareriez de votre chien ? Là, elle me fait non de la tête. Alors, je lui ai demandé pourquoi moi je devais le faire ? Elle m’a répondu que dans les centres d’hébergement c’est trop compliqué avec les autres usagers, avec les mesures d’hygiène et tout ça, et en plus les mecs qui géraient ce genre de structures, ils n’étaient pas formés pour ça et ils ne savaient pas comment gérer les situations en cas de problèmes » (S., homme 21 ans, un chien)
(Extrait de la publication de Christophe Blanchard, 2013)

Basée sur la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’association SoliVet accompagne les structures sociales dans la prise en charge des propriétaires d’animaux en situation de précarité. Cette démarche vise à aider les propriétaires d’animaux de compagnie à se réinsérer dans la société, tout d’abord en formant les professionnels du social afin qu’ils puissent les accueillir dans leur structure. Les vétérinaires bénévoles de SoliVet s’assurent ensuite du bien-être de l’animal, notamment en délivrant des soins de médecine préventive et en garantissant aux structures d’hébergement un statut sanitaire correct de l’animal. Enfin l’association accompagne le retour et le maintien dans un hébergement ou un logement à l’aide d’éducateurs canins solidaires. Le tout est réalisé dans une approche holistique et en prenant en compte le bien-être des animaux. Dans ces structures, l’accompagnement de SoliVet permet d’attirer de nouvelles personnes précaires et dans l’idéal de pouvoir commencer de nouveaux accompagnements, mais aussi de travailler sur le prendre soin de soi à travers l’animal.

« C’est d’ailleurs ce qu’il y a d’intéressant quand on a la venue des Vétérinaires justement : On a des gens qui n’accroche pas vraiment avant ou qui ne sont pas dans le prendre soin d’eux-mêmes mais qui vont venir ici pour leur animal. Et on va pouvoir parler un petit peu d’eux, un petit peu plus que d’ordinaire souvent. (…) On commence par parler de l’animal et on finit par parler d’eux. (…) C’est une bonne médiation la venue des vétérinaires.»

 -Lydie, travailleuse sociale

Aujourd’hui, SoliVet rassemble une équipe aux compétences variées et complémentaires : professionnels du monde animal (docteurs vétérinaires, éducateurs canins…), du milieu social, ainsi qu’un salarié, une service civique en communication et une stagiaire en gestion de projet. Le réseau d’acteurs bénévoles et solidaires continue de s’agrandir au fil du temps, regroupant une vingtaine de vétérinaires professionnels ainsi que deux éducateurs canins à ce jour.  

2021 sera décidément l’année de la médecine vétérinaire solidaire. En effet, le Ministère de l’Agriculture a récemment annoncé le relancement de Vétérinaires Pour Tous, une association vétérinaire qui permet l’accès aux soins pour les animaux des personnes démunies, et qui est portée par l’Ordre National des vétérinaires, l’AFVAC et le SNVEL. SoliVet s’insère pleinement dans cette approche en y apportant une réponse complémentaire et innovante, pour un public trop souvent oublié.

Écrit par Elisa DELORME, Chargée de communauté pour SoliVet


Théo NOGUER Fondateur du projet SoliVet
P. 06 10 23 93 43 
A. 30 Rue Saint-Simon, 69009 Lyon
E. theo.noguer@solivet.org

Sources :

  • Blanchard, C. (2013) Entre Crocs et Kros : analyse sociologique du compagnonnage entre l’exclu et son chien. thesis. Evry-Val d’Essonne. Available at: http://www.theses.fr/2012EVRY0046 (Accessed: 25 January 2020).
  • Noguer, T. (2020) Prise en charge des animaux de personnes sans domicile fixe : exemple du Dispensaire Vétérinaire Etudiant, thesis. Lyon.
  • https://www.linkedin.com/company/solivet/

En savoir plus sur ce sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Top