Société Anti Fourrure créé en 2007 a convaincu environ 30 marques et enseignes d’en finir avec la fourrure. En effet, dans le cadre de notre campagne France Sans Fourrure ayant vu le jour début 2010, avec le public qui a participé à notre campagne, par le biais de courriers, courriels, c’est d’abord la marque Etam qui nous a entendu. Cette marque n’a pas hésité à faire retirer toutes ces garnitures en fourrure animale de ses boutiques, ce qu’elle nous a annoncé très vite suite au tollé provoqué sur Facebook lorsque nous avons posté les renards, et autres animaux dépecés encore conscients en Chine pour de ridicules capuches. Ensuite, c’est la marque Morgan qui a emboîté le pas à Etam, suite à deux manifestations que nous avons organisés devant leur siège social. Puis, la marque Kookai, qui nous a donné du fil à retordre, puisque nous avons dû aller manifester chaque mois pendant trois hivers consécutifs devant la boutique principale à Paris, a fini par plier. Enfin, les courriels et appels téléphoniques dans le temps ont permis de convaincre les autres marques de la campagne. Seule la marque Zapa, continue la fourrure animale, malgré nos manifestations pendant près de quatre ans devant leurs boutiques. L’engagement envoyé par écrit début 2014 par la marque, n’a jamais été respecté, c’est bien alors la seule marque qui a toujours affiché son mépris des animaux avec de plus un engagement mensonge. Toutes les autres marques ont toujours tenu parole, et n’ont jamais refait de vraies fourrures.

Anti-fourrure

Voici ces victoires :  

https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2016/03/recapitulatif-des-victoires-du.html  

Anti-fourrure

Cette vidéo de notre dernière action de rue en 2019, avec un homme qui n’a pas hésité à venir nous donner sa capuche, avait été vue plus de 50 000 fois sur Facebook :   https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=X6qmHZVrclY&feature=emb_logo  

Notre Campagne nommée aujourd’hui Mode Sans Animaux vise toutes les matières animales. La marque Un Jour Ailleurs nous a récemment annoncé l’arrêt de la fourrure animale, mais aussi du cuir !  

Anti-fourrure

Pendant plus d’une décennie, une sensibilisation de tractage quotidienne auprès du public portant de la fourrure animale parfois sans le savoir, a été réalisée. Ces étiquetages mensongers font aujourd’hui parti du passé, à présent que les marques ont l’obligation de mentionner « fourrure véritable ». Une conférence en 2017 à Bruxelles avait permis de mettre en lumière ce que nous dénoncions régulièrement : capuche, cols en renard/chien viverrin de Chine vendus parfois à 20 euros seulement, sans étiquetage le précisant, les vendeurs n’ont même pas informés, prétendaient qu’il s’agissait de fausse fourrure. Les militants chinois nous envoyaient de nombreuses photos et témoignages, leur courageux travail a porté ses fruits. Notons que la fourrure et le cuir font partie des cinq industries les plus polluantes au monde pour les métaux lourds, et que ces garnitures traitées chimiquement dont le seuil est toujours dépassé peuvent alors causer de graves problèmes de santé aux porteurs de fourrure.  

Anti-fourrure
Anti-fourrure

Aujourd’hui, l’industrie de la fourrure est en chute libre un peu partout dans le monde, nous interpellons, avec des associations partenaires la ville de Paris, afin qu’elle rejoigne les 20 autres villes dans le monde ayant interdit ces ventes de fourrures animales.  

Nous vous remercions de nous aider à atteindre 100 000 signatures ! :

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/interdiction-ventes-fourrures-animales-paris/122393

Anti-fourrure
Stop Fourrure

En savoir plus sur ce sujet

Article précédent
Article suivant

Commentaires

  1. Bravo ! et Merci pour ces actions contre l’utilisation de la fourrure après évidemment le meurtre de l’animal ! C’est une évidence qu’il faut rappeler , merci pour ce courage et cette ténacité !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Top